Déconfinée, comment ça va ?

Oui nous venons de vivre une situation exceptionnelle, avec le confinement du 16 mars au 11 mai 2020, en France et à peu près les mêmes dates dans le monde entier, toussa à cause d’un virus inconnu, très contagieux et mortel, le coronavirus appelé covid19 …. (« c’est pour les vieux, c’est pas grave » … mais comment peux t-on dire ça ?!).

Je ne sais pas vous, mais moi j’étais pas bien du tout : ma fibromyalgie s’est bien rappelée à moi !

Je retourne chez mon kiné depuis mercredi 13, ouf ! … et j’attends patiemment la ré-ouverture des plages …

En temps normal, je suis globalement plutôt en meilleure forme que j’ai pu l’être dans les années difficiles, mais là pendant le confinement avec le mode stress monté en flèche, la peur de la mort (pour mon père, pour moi, pour mes proches, …), j’ai été kaput et les vieilles douleurs sont revenues, surtout avec le manque du kiné hebdo (c’est là qu’on voit que c’est bien nécessaire !) : je suis sortie avec mon attestation tous les jours, mais marcher en ayant peur (et en essayant de se frayer un chemin tranquille entre goudron et zone urbaine envahie par les parisiens nouveaux runes de compétition crachant leurs poumons sans faire attention aux autres, comme d’hab … , enfin bref, c’est une autre histoire, mais Trouville sans la plage, ça fait cher le loyer …) ) ça fait évidemment pas pareil que marcher sur la plage et respirer les horizons ouverts !

Ma priorité pour préserver ma santé pendant le confinement :

  • évidemment, ne pas sortir,  #restezchezvousBORDEL donc courses uniquement sur drive et toutes les 3 semaines, avec grand nettoyage après chaque sortie (moi, les courses, la voiture, l’appart, j’ai jamais fait autant de ménage, et d’ailleurs j’ai l’impression que je n’ai plus d’empreintes digitales à cause du gel hydroalcoolique ! … pas Toi ?! … )
  • grande attention aux intestins : c’était donc pas le moment de faire orgie de pâtisserie et pâtes, car le gluten qui enflamme la paroi intestinale, c’est pas le moment ! l’immunité se joue dans les intestins donc c’est vraiment une grand priorité, encore plus que d’habitude, de faire attention …
  • grande attention au mouvement : j’ai jamais fait autant de gi-gong et autres mouvements de gym, sur mon balcon ou dans mon appart, en plus de la marche quotidienne !
  • grande attention au timing : le sommeil ça se prépare toute la journée, et donc la routine du quotidien avec les alternances bien calibrées d’activité, c’est essentiel …
  • et sur mon blog perso, je vous ai raconté comment je me suis nourri l’esprit pour ne pas tourner en boucle sur la peur.

Bref, et Toi, comment ça va ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *